SIENNE

SIENNE :

Sienne (54 500 habitants), est le chef lieu du même nom, dans la région de Toscane. Cette ville est célèbre pour son patrimoine artistique et pour la course du Palio Delle Contrade, une

célèbre course de chevaux où s’affrontent les différents quartiers et paroisse.

 

Histoire de Sienne :

Selon la légende, la ville porte le nom de l’aîné des fils de Rémus, Senius, qui devint Sienne.

La ville se développa au point de devenir un siège épiscopal. Au 7e siècle, elle souffrit de la gouvernance des Lombards, mais s’épanouit davantage sous les Comtes impériaux, sujets de l’empereur Charlemagne.
Vers 1186, une République urbaine fut fondée, gouvernée par des Consuls.
Peu à peu, elle devint même la grande rivale de Florence et prit naturellement partie pour les Gibelins (favorables à l’empereur) contre les Guelfes (favorables au Pape), au 13ème siècle.
Mais les rivalités existaient aussi à l’intérieur même de la ville de Sienne. C’est ainsi que se constituèrent des « castellari », c’est-à-dire des palais ornés d’une tour carrée pour contrôler les rues alentour. Autour de ces palais, existaient tout un réseau de couloirs « secrets » permettant de fuir sans être repéré. Au 13e siècle, de nombreuses familles furent ainsi vaincues par les familles rivales et leur palais rasés ou confisqués par la municipalité. En 1260, Sienne vainquit Florence à la bataille de Montaperti. Mais perdit la bataille du Col du Val d'Elsa, en 1287. Cela ne l’empêcha pas de se développer, sa position sur les routes commerciales vers Rome, ses échanges avec et la solidité des banques siennoises lui permirent un développement économique et culturel sans précédent.
Mais une terrible épidémie de peste ravagea la ville en 1348, freinant l’essor économique de Sienne.
En 1555, Sienne dût faire allégeance à Florence. La ville de Sienne étendit néanmoins son rayonnement à la culture et aux arts et au 17e siècle, fut fondée l’Accademia delle Scienze di Sienna.
Le blanc et le noir sont les couleurs de la ville.

 

Les différents Monuments :

La basilique San Domenico (1226) :

 

Elle est la plus importante église de Sienne. Elle est bâtie sur un plan en croix égyptienne avec une voûte imposante et un transept comportant de hautes chapelles, avec un chevet plat d'inspiration citersienne

 

Le Palazzo Pubblico :

Le Palazzo Pubblico, édifice emblématique de la ville de Sienne, est un monument civil dont la construction fut entamée à la fin du XIIIe siècle et achevée vers le milieu du XIVe siècle. On y retrouve les éléments architecturaux qui caractérisent le gothique siennois. Il se situe dans le bas de la Piazza del Campo, la place centrale de Sienne qui accueille 2 fois par an le Palio. On y entre par la cour : le Cortile del Podestà.

À l'une des extrémités du palais se trouve l'impressionnante Torre del Mangia (du surnom de son premier sonneur, Giovanni di Duccio, dit le Mange gains), dont la hauteur atteint 102 m et dont la construction dura 10 ans. Une chapelle en forme de loggia, la Cappella di Piazza, fut  érigée au pied de la tour entre 1352 et 1376.

 

 

Le musée de l’œuvre de la cathédrale :

 

Le Museo dell'Opera Metropolitana del Duomo (en français : Musée de l'Œuvre de la Cathédrale) est un musée qui conserve les œuvres des artistes qui travaillèrent aux cours des siècles à l'intérieur du dôme, du baptistère et de l'oratoire de San Bernardino de la ville de Sienne.Institué en 1869, il est situé au flanc de la cathédrale et a son siège sur ce qui aurait dû être la nef droite du Duom Nuovo, selon un projet d'agrandissement du XIVe siècle, jamais arrivé à terme.Un vaste panorama de la ville et de la campagne siennoise s'offre du facciatone, accessible depuis la salle des Parati.

 

Santa Maria della Scala :

Construit au XIIIe siècle, et situé en face de la cathédrale dite Duomo à Sienne, en face de la volée de marches y menant (d'où probablement son nom), cet édifice comprend de nombreux oratoires sous le niveau de la place, dont celui consacré à Sainte Catherine de la nuit .

La grande salle (l'ancienne infirmerie) a révélée de nombreuses fresques après une rénovation récente qui a éliminé le blanchiment recouvrant les murs et les voûtes.

L'église Santa Maria della Scala, renovée en 1446, a été englobée dès la construction de l'hôpital.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :